Accueil Nos Coachs Notre déontologie
Notre déontologie

Compétences d’Avenir adhère à la charte de déontologie
de l’Association Européenne de Coaching et suit ses principes.

 

La charte de déontologie de l’Association Compétences d’Avenir engage tous ses membres, elle est le fondement éthique de leur pratique.
Son but est d’établir un cadre protégeant le ou les coachés, le coach, et les éventuels prescripteurs ou tiers qui auraient partie prenante, directement ou indirectement, dans la relation coach-coaché.

Charte déontologique de l’Association
Compétences d’Avenir


1- Formation professionnelle initiale et permanente :

Le coach a reçu une formation professionnelle initiale théorique et pratique de haut niveau apte à créer une compétence d’exercice du métier de coach.

Il s’engage à régénérer sa formation et son développement personnel tout au long de l’exercice de sa profession, via des participations à des sessions de formation complémentaire, à des conférences, ou à des colloques organisés par la profession.

2- Supervision :

Le coach a un lieu de supervision de sa pratique. Cette supervision est assurée en individuel ou en groupe par un ou des pairs qualifiés. Cette supervision a pour objectif de permettre au coach d’échanger avec son superviseur des cas qu’il rencontre .Elle offre aux coachés l’assurance d’une deuxième lecture de son travail.

3- Confidentialité :

Le coach est tenu par le secret professionnel. Il prend toutes les précautions pour maintenir l’anonymat des personnes qui le consultent et, en particulier, ne communique aucune information à un tiers sur une personne sans son accord exprès. Toute information sur un client est traitée de façon strictement confidentielle sous réserve du respect des lois en vigueur.

Cette règle de confidentialité est essentielle pour l’établissement d’une relation de confiance sans laquelle le processus de coaching ne peut ni commencer, ni perdurer.

Le client est néanmoins informé que dans certaines circonstances graves, où lui-même représente un danger pour lui-même ou pour les autres, le coach peut sortir de la confidentialité et entreprendre une action appropriée.

4- Indépendance :

Le coach se maintient dans une position d’indépendance. Dans un contrat tripartite, il s’astreint à ne rien communiquer du contenu des séances, ni à la famille du coaché, ni à aucun autre tiers, et cela dans le seul intérêt du coaché.

Le coach garde sa liberté de refuser un contrat de coaching pour des raisons personnelles ou éthiques ou qui le mettrait en porte-à-faux par rapport à l’application de la présente charte.

5- Respect de la personne :

Le coach observe une attitude de réserve, de respect et de bienveillance à l’égard de son client.

6- Attitude de réserve vis à vis des tiers :

Le coach observe une attitude de réserve vis à vis des tiers, public ou confrères, au travers d’informations qu’il peut livrer sur l’exercice de son métier, lors d’interviews ou de conférences, pour éviter, par exemple, tout risque de reconnaissance de ses clients par autrui, ou encore utiliser ses clients à des fins médiatiques.


7- Devoirs envers l’environnement du coaché :

Le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l’environnement dans lequel le coaché évolue. En particulier, le coach garde une position extérieure.

8- Obligation de moyens :

Le coach met en œuvre tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande du client, le développement professionnel et personnel de celui-ci, y compris en ayant recours, si besoin est, à un confrère.

Le coaché reste néanmoins seul responsable de ses décisions.

9-Obligations du coaché :

Le coaché est responsable de son engagement personnel dans sa démarche ainsi que dans sa mise en œuvre tel que :

Ponctualité et assiduité aux séances de travail fixées au préalable d’un commun accord

Prévenir en cas d’empêchement ou de retard.

10-Modalités financières :

Les programmes sont réglés au fur et à mesure de la réalisation des séances. Toute séance annulée moins de 24H à l’avance est due.

11- Recours :

Toute organisation ou toute personne peut avoir recours volontairement à l’AEC en cas de non respect de l’une des règles édictées par la présente charte, ou en cas de conflit avec un coach de l’AEC.

Seuls les membres de l’Association Européenne de Coaching s’acquittant annuellement de leur cotisation peuvent se prévaloir de leur appartenance à l’association. Ils peuvent rappeler, dans toute communication professionnelle, qu’ils sont tenus au respect de la charte de déontologie de l’AEC.

 
News
imagineCompétences d'Avenir collabore avec le magazine Imagine ton Futur. Ce journal est distribué gratuitement dans les lycées à plus de 180.000 exemplaires.
 

Lire la suite...

saraToujours à votre écoute :
Vous voulez parler
de votre situation
avec un professionnel.



Appelez-nous :
Un coach de Compétences d'Avenir analysera gratuitement votre situation.


Premier entretien gratuit

Paris
Tél. : 01 75 54 93 70

Orsay
Tél. : 01 64 46 35 07

Prix d'un appel local
Du lundi au vendredi,
de 10h00 à 18h30.